L'automne Jacques Ferron

à Longueuil (2007)

Exposition, conte, parade, conférences, rencontres d'écrivains et d'artistes

Consultez la programmation complète


Album de l'inauguration


Album du chantier

Pour vous rendre sur le site officiel du Jardin de l'Amélanchier, cliquez sur la carte.

Transport en commun: Métro Longueuil, autobus 74 ou 81.

 
Un prix pour le Jardin de l'Amélanchier
 

À l'occasion du 21e colloque annuel de Les Arts et la Ville, la ville de Longueuil a reçu le Prix aménagement 2008 pour la réalisation du projet Le Jardin de l'Amélanchier, inspiré par le récit de Jacques Ferron L'Amélanchier. Ce projet de jardin contemporain et d'activités multidisciplinaires, conçu et réalisé par la Société des amis de Jacques Ferron et le collectif EKIP, a conquis les membres du jury par "l'originalité et le sens de l'identité locale dont a fait preuve la Ville de Longueuil en aménageant le Jardin de l'Amélanchier devant le Centre culturel Jacques-Ferron à l'occasion du 350e anniversaire de la ville", en 2007.

Longueuil partage ce prix avec la ville de Trois-Pistoles pour une autre réalisation.

Lire le communiqué officiel de Les Arts et la Ville.

 


 

À la rencontre de la nature et de la littérature

Un jardin contemporain de plantes et de mots

 

Récit dans lequel un fabuleux jardin est décrit avec émotion, L’Amélanchier (Typo éditeur) de l’écrivain-médecin Jacques Ferron a inspiré ce projet qui puise dans la littérature et les ressources d’une nouvelle architecture du paysage.

C’est le premier jardin au Québec à célébrer une œuvre littéraire. Vivant, spectaculaire, ludique, littéraire, ce jardin participera pendant plus de trois mois aux Fêtes du 350e de Longueuil, en 2007.    

Le Jardin de l’Amélanchier

Ce jardin contemporain s’ouvre à l’expérience de chaque visiteur. Au-delà d’une représentation littérale du roman, restrictive et limitée, cet espace nouveau est conçu pour le vagabondage dans les mondes du végétal et de l’écrit.  

Des plantations indigènes et des installations éphémères formeront un lieu imaginaire, un « intérieur », luxuriant et riche. Située à l’arrière du Centre culturel, une nouvelle topographie créera des moments ludiques. Une petite scène, îlot né du jardin, accueillera des événements culturels haut en couleurs.

Sous la forme simplifiée d’un parcours initiatique, traversé de strates verticales pour modeler une autre topographie, Le Jardin de l’Amélanchier tracera un territoire de perceptions pour inviter à la découverte d’un paysage de lettres et de végétaux. Pour en savoir plus...

Parades, conte et musique autour du « plus extraordinaire des arbres »

De nombreuses activités permettront de découvrir ce jardin et l’œuvre de Ferron. Le 28 juin, habillée par le Grand Costumier du Théâtre du Nouveau Monde, la fanfare PourPour dirigera la parade du « Bon côté des choses » jusqu’au Jardin de L’Amélanchier pour son inauguration. (Voir l'album de photos de l'inauguration)

Durant l’été, des visites guidées permettront d’entendre la conteuse Lucie Bisson raconter « La princesse Tinamer » et ses « Chroniques de l’Amélanchier ». Le 25 août, Le Jardin de l’Amélanchier sera mis en valeur dans le cadre du 40e anniversaire du Centre culturel. Consulter la programmation complète.  

Le Grand Amélanchier

  À partir du 8 octobre, le parcours du visiteur le mènera devant le « plus extraordinaire des arbres ». Autour d’un grand amélanchier, une construction hybride mêlera le végétal au construit pour faire surgir de nombreux contrastes: la fragilité de l'arbre / la solidité des matériaux; le mouvement du feuillage / l’immobilité de l’installation.

Comme les pages d’un livre éclaté (les cartes de jeu d’Alice?) s’emboîteront pour créer un socle. L’arbre intouchable évoquera « l’étoile fixe, le point d'origine » que cherche Tinamer au milieu du dédale urbain.

À l’ombre d’arbres centenaires et d’une bibliothèque, cet arbre, devenu monument, s’élèvera pour unir les patrimoines littéraire et naturel.  

Après son inauguration, le Grand Amélanchier deviendra un élément important de la revitalisation du carré Isidore-Hurteau que la ville de Longueuil compte entreprendre dans les prochaines années. Une plaque commémorative rappellera l’origine du Grand Amélanchier à l’occasion de ces fêtes.

 

 

L'Amélanchier de Jacques Ferron (Typo éditeur)

Entre le « Bon côté des choses » et « Mauvais côté des choses »,  L’Amélanchier raconte l’histoire de Tinamer, fille unique d’un père extravagant, Léon de Portanqueu, et d’une « douce et tendre mère », surnommée Etna, comme le volcan! Vers le roman...

 
   

Jardin / Calendrier / Parades / Partenaires / Participants / Médias

Société des amis de Jacques Ferron / EKIP / 350e de Longueuil

Pour nous rejoindre