Sécheresse et autres manuscrits associés
(Une sauterelle... | Sécheresse)

[Dans les ruines fumantes]

ruines2.gif (22120 octets) (retour à l'étude)

Transcription

1

Dans les ruines fumantes
De l’été qui s’achève
Une bête se hâte
Vers un dernier espoir

3
Les herbes innombrables
Croulent de sécheresse
Mille pluie ne pourrait
Reverdir la prairie

Mille soleils tournoient
Le feu est Lélément
Où la terre se noie
La bête en vain se hâte

Le lieu de son espoir
N’existe déjà plus
La fontaine est tarie
2

Mille soleils tournoient
Et la bête titube
Le feu est l’élément
Où la terre se noie

La bête en vain se hâte
Squelette la
Elle perd son squeltte
Celui-ci la devance
Au lieu de son espoir

La fontaine est tarie
Sous forme d’ossemenrts
C’est la mort qui l’attend

C’est là qu’elle trouvera
Sous forme d’ossement
La mort qui l’attend

 

«Sécheresse»

Transcription
secheresse_mss.gif (31961 octets)

Sécheresse

Une bête titubante marche vers un dernier espoir. Ses pas crépitent de sécheresse sauterelles. Les herbes innombrables croulent dans la sécheresse. L’eau qu’elle pourrait boire ne reverdirait plus la prairie. La soif est sans remède. La fontaine est tarie.

Une bête marche vers un dernier espoir. Ses pas crépitent de sauterelles. La mort tournoie de ses mille soleils. La bête étourdie et plus lente est en retard : son squelette la devance. Au lieu de son espoir, au fond de la fontaine tarie, quelques ossements l’attendent.

en haut